degustation

Triple Karmeliet

Au début de la coulée, j’ai remarqué une odeur étrange, quelque chose qui ressemblait presque à du plastique, mais plus tard, je ne pouvais plus la sentir. A part cela, l’arôme est assez bon, mais pas trop intense, avec des notes de pain et de fruits mûrs (banane, mandarine) et de jasmin. Une tête blanche abondante qui ne reste pas trop longtemps, une belle couleur dorée et relativement claire. Légèrement alcoolisé, surcarboné, belle finale. Le goût est bon, mais je ne suis pas en mesure de dire s’il tend plus vers le sucré ou l’amer. Pour une bière qui est classée comme la meilleure Tripel du monde, je ne suis pas trop impressionné. La carbonatation excessive la tue pour moi, bien qu’elle s’améliore au bout d’un certain temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *